Bancs solaires : mieux protéger les utilisateurs

11 juil

A l’heure où certains préparent leur peau pour des vacances au soleil en fréquentant des centres de bronzage, la Commission de la Santé de la Chambre vient d’adopter une proposition de résolution portant sur la prévention à l’égard des cancers cutanés. Elle intègre, via amendements, plusieurs de mes propositions pour mieux encadrer l’utilisation des 4000 bancs solaires de notre pays.
un contrôle technique de chaque banc solaire sera effectué et les inspections dans des établissements de bronzage seront renforcées. Les chiffres font en effet froid dans le dos : en 2011, seuls 11% des centres enregistrés étaient en ordre aux yeux de la loi. Pour faciliter ce contrôle, conformément au souhait de la Fondation contre le Cancer, chaque banc devra être enregistré.
l’information vers les utilisateurs sera également renforcée : certaines dispositions (taille, couleur de police) seront précisées, l’affichage à l’entrée du centre de bronzage ainsi que dans chaque cabine sera obligatoire et devra contenir en première ligne « Le banc solaire nuit gravement à votre peau ». Enfin, un avertissement spécifique pour des groupes reconnus « à risques » par l’OMS sera prévu (femmes enceintes, personnes appartenant au phototype II ou présentant de nombreux grains de beauté ou tâches de rousseurs).

Partagez cet article sur Facebook ou Twitter

Bookmark and Share