Des budgets pour de nouveaux projets « transmédias » !

30 oct

Dans le cadre du Liège Web Fest a été lancé un nouvel outil public servant à financer des productions audiovisuelles créatives dites « transmédias » (à savoir, qui utilisent plusieurs supports de diffusion). Sous la coupole de Creative Wallonia, les producteurs, diffuseurs et entrepreneurs digitaux pourront à présent soumettre des projets tout au long de l’année. J’ai interrogé le ministre Marcourt pour savoir selon quels critères les projets seraient jugés et combien pourraient être soutenus.

C’est la ministre Tillieux qui a répondu au nom du Gouvernement wallon, en rappelant que Wallimage soutenait « efficacement le secteur audiovisuel depuis 15 ans maintenant. » Mais que ce secteur avait beaucoup évolué ces dernières années, avec l’apparition d’une nouvelle famille d’écrans. Aujourd’hui, les histoires se racontent dans la complémentarité entre l’ordinateur, la tablette, le smartphone, la télévision ou le cinéma. C’est ce qu’on l’on appelle le « transmédia ». Pendant trois ans, Wallimage, financé par Creative Wallonia, a encouragé le recours aux supports digitaux pour la promotion des films au moyen de l’action Wallimage Crossmedia et a permis à la Région d’identifier de nouvelles sociétés actives dans un secteur en pleine évolution.

Pour les nouveaux projets en question, Wallimage poursuivra, par le biais de Wallimage Creative, sa collaboration avec le Fonds des médias du Canada. Cette collaboration se situe dans le cadre du Matching Fund prévu pour soutenir des projets portés par des entreprises wallonnes et canadiennes. Une enveloppe budgétaire de 750 000 euros sera accordée par le Gouvernement pour l’ensemble de ces actions. L’objectif est de soutenir une quinzaine de projets annuellement. Ils seront éligibles à condition que 100 % des sommes allouées soient dépensées dans le cadre d’une ou de plusieurs agences digitales actives en Wallonie ; la partie wallonne couvrant maximum 80 % des dépenses. Les critères d’évaluation sont multiples :

– la créativité du projet ;

– la pertinence technologique ;

– la faisabilité financière ;

– la capacité d’atteindre le public cible ;

– les possibilités d’exportation sur la scène internationale.

Un guichet permanent réalise donc l’articulation entre ce qui était avant Creative Wallonia et Wallimage Crossmedia. Une bonne idée pour permettre la bonne collaboration entre les deux entités et un soutien optimal aux projets ambitieux des Wallons!

Partagez cet article sur Facebook ou Twitter

Bookmark and Share