Plus de transparence dans les frais scolaires !

19 juil

Ce mercredi au Parlement, j’ai défendu un décret (mal) surnommé « fourre-tout », parce qu’il contenait diverses dispositions. Mais ceux qui connaissent bien la matière de l’enseignement ne s’y sont pas trompés : ces dispositions constituaient des améliorations, proposées en concertation avec les PO, les organisations syndicales et les associations de parents. En voici deux exemples.

– L’obligation pour les écoles de donner aux parents tous les 4 mois un décompte périodique des frais scolaires, et ce pour davantage de transparence et d’objectivation. Il sera d’application dès cette rentrée pour le secondaire et dans 2 ans pour le fondamental. Une brochure d’information est également prévue.

– La possibilité laissée aux écoles de transformer des heures de 50 minutes en 45, afin de les grouper par 2 et de permettre des cours de 90 minutes, favorables à d’autres formes d’apprentissage, et surtout de dégager des heures complémentaires pour la remédiation.

Merci à MarieDo, qui a porté ces textes depuis leur début et permis ainsi leur adoption, en concertation avec les acteurs de l’enseignement.

Partagez cet article sur Facebook ou Twitter

Bookmark and Share